Extranet

14 janvier 2021

Interview de Stéphane, ancien stagiaire du COS CRPF

Page d'accueil Actualités Interview de Stéphane, ancien stagiaire du COS CRPF

Que faisiez-vous avant de venir au COS CRPF ?

J’étais artisan plombier-chauffagiste. J’ai eu des soucis de santé. J’ai été en arrêt de travail pendant 4 ans. C’est un client qui avait fait un parcours en réadaptation professionnelle au COS CRPF qui m’a parlé du centre. J’ai ensuite pris contact avec la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Mais mes relations avec eux n’ont pas été facile afin de pouvoir rentrer au COS CRPF. Une fois que j’ai eu ma notification, c’était bon.

Quel a été votre parcours au sein du COS CRPF ?

J’ai d’abord fait un Bilan du Pôle de Diagnostic au COS CRPF de Nanteau-sur-Lunain. Puis, j’ai fait un Pôle projet et une remise à niveau.

Comment s’est passée votre reconversion au COS CRPF ?

On s’est bien occupé de moi. Au COS CRPF, on vous remet sur les rails de la vie. On voit tout de suite un ergothérapeute, une psychologue. Les gens sont extrêmement bienveillants autour de vous. Ma formatrice m’a soutenu. Tout seul, est-ce que j’aurais pu rebondir ? Même si ma famille m’a aidé, le COS CRPF de Nanteau-sur-Lunain m’a porté et emmené. En effet, on n’est pas préparé à l’arrêt de son métier, de son entreprise du jour au lendemain.
Durant ma formation, on était « obligé » de faire du sport. Au début, on prend ça comme une contrainte mais finalement ça fait tellement de bien. On se défoule, on extériorise et on évacue le stress. Ou c’est comme voir un psychologue. On se dit que c’est pas pour nous au début. Mais en fait, ça fait du bien et ils savent nous encourager. Autre exemple de réussite que j’ai pu mettre en place au COS CRPF, c’est d’arrêter de fumer ! Il n’y a pas que la partie professionnelle qu’on aborde, ça agit sur tout et encore plus si on a envie de changer et que l’on est ouvert d’esprit. Si on est mieux dans notre tête, on est mieux partout.

Où en êtes-vous maintenant ?

J’ai terminé une formation au CRP de Beauvais de Technicien supérieur du bâtiment option économie de la construction. J’attends les résultats. Après ma formation, j’ai été recruté à la ville de Sens comme Chargé d’Affaires en tant que contractuel. Mon objectif est de faire valoir mon diplôme auprès du CNFPT et d’être titularisé au sein de la ville de Sens en catégorie B.

En quoi consiste votre nouveau travail ?

Dans mon service, on gère 150 bâtiments. Je fais la gestion des chantiers. Je fais des plans, des études budgétaires, je suis les entreprises, je fais les plannings des travaux, je contrôle, et je mets en facturation. C’est varié. Je ne suis pas toujours dans le bureau. Je fais du dessin technique, du word, de l’excel, que j’ai aussi appris au COS CRPF.

Que pensez-vous du COS CRPF maintenant ?

J’en ai un très bon souvenir. Tout a été très positif !!

Pour aller plus loin

Micro-Folie : Le portrait dans l'art
Voir détails
Visite du Pôle Emploi de Nemours
Voir détails
70 ans du COS CRPF
Voir détails
Signature d’une convention de partenariat entre le COS CRPF et le Groupe Prysmian
Voir détails
Quand l'art vient à la rencontre des territoires !!
Voir détails